Mérule et maison

Sommaire

Les causes de la mérule sont identifiées : celle-ci se développe dans les milieux humides, peu ventilés et clos.

La mérule de maison peut causer de violents dégâts sur la structure de la maison et sur la santé de ses habitants.

 

Mérule et maison : les premiers dégâts visibles à l'oeil nu

En attendant de se retrouver dans environnement propice à son développement, la mérule peut rester de nombreuses années cachée à l'intérieur du bois (lambris, plinthes, parquets, etc.). Lorsqu'elle devient visible, l'invasion est déjà conséquente.

Les premiers signes visibles de ses attaques se traduisent par une pourriture nette.

Les dégâts visibles en apparence sur le bois :

  • le bois change de couleur pour prendre une apparence brune,
    • bois non traités : s'effritent et se brisent en petits morceaux,
    • bois traités : se boursoufflent, craquent et se gondolent,
  • le bois sent fortement le champignon.

Des risques importants pour la structure de la maison

L'intérieur du bois d'œuvre subit beaucoup plus de dégâts que sa surface et les risques engendrés par la présence de mérule sont bien plus importants.

Des dégâts provoqués en profondeur et pas visibles tout de suite

La mérule provoque :

  • une détérioration de tous les éléments en bois de la maison : maçonnerie, escaliers, etc.,
  • une détérioration des éléments en ciment ou autres qu'elle traverse,
  • l'apparition d'une pourriture cubique,
  • l'effondrement des structures en bois,
  • l'impossibilité pour les habitants de vivre dans ce logement,
  • la prolifération rapide possible.

Boiseries, ciment, fils électrique, plastique : tout est touché peu à peu

Voici un tableau récapitulatif des conséquences graves de la mérule pour la maison :

Mérule et maison : les éléments attaqués
Boiseries
  • La mérule fait des dégâts sur tous les éléments en bois de la maison à l'exception de certaines essences exotiques. Même le bois traité ne lui résiste pas.
  • Il s'attaque donc aux poutres, escaliers, plinthes, bâtis, meubles et parquets.
  • La mérule synthétise la lignine du bois pour atteindre la cellulose dont elle se nourrit : le bois change de couleur, s'effrite, perd sa résistance physique et il est réduit en poudre.
Ciment, fils électriques, plastiques
  • La mérule traverse les murs et les plafonds et fait des dégâts sur les éléments qui ne sont pas en bois :
    • joints en ciment,
    • briques,
    • fils électriques : logée dans les plinthes, elle entoure les fils électriques.
  • Attention ! La mérule transporte de l'eau. Le moindre contact avec un câble électrique provoque une étincelle qui déclenche un incendie !

Pourriture cubique : risque d'effondrement du bois attaqué

D'un point de vue esthétique, la mérule provoque des dégâts considérables : la pourriture cubique fissure le bois en petits cubes et le colore en brun.

La suite logique de l'effritement du bois est son effondrement, car la pourriture cubique dévore la résistance physique du bois.

Si la mérule n'est pas éradiquée à temps, les plafonds et les murs, privés de soutien peuvent s'effondrer sur eux-mêmes.

Les risques d'effondrement concernent :

  • les meubles : armoires, chaises, commodes, etc.,
  • les poutres,
  • les planches,
  • les bâtis, les charpentes.

Mérules de maisons : des risques pour la santé

La mérule peut provoquer de graves problèmes pour la santé pour les habitants des lieux infestés.

Lorsqu'elle apparaît, il est essentiel de quitter les lieux infectés en attendant son éradication.

En plus de coûter cher à éliminer, la mérule entraîne donc :

  • un changement plus ou moins provisoire de logement,
  • le remplacement des meubles attaqués,
  • d'éventuels frais de santé.

Maison touchée par la mérule : diagnostic immédiat

En cas de signes d'infection, le propriétaire doit agir au plus vite.

Pour cela, il pourra :

  • établir un diagnostic au plus vite,
  • prévenir sa mairie et ses voisins,
  • lancer des travaux de rénovation,
  • déménager dans une autre habitation en attendant la fin des travaux,
  • s'assurer de ne pas transporter la mérule dans d'autres lieux,
  • remplacer les boiseries infectées.

Enfin, il devra redoubler d'efforts pour entretenir son logement rénové afin d'éviter le retour du champignon.

Aussi dans la rubrique :

Établir le diagnostic

Sommaire

La mérule, un champignon mangeur des bois

La mérule pleureuse Champignon lignivore

Quelles sont les conséquences d'une infestation de mérule ?

La mérule, un danger pour la santé La mérule, un danger pour le bâti La pourriture cubique

Les causes d'apparition de la mérule

Causes de la mérule

Faire établir le diagnostic par un professionnel

Le diagnostic mérule Expert en mérule Signaler la présence de mérule

Ces pros peuvent vous aider